© 2011 pixwebstudio

Les acouphènes

   Vous souffrez de bourdonnements, de tintements ou encore de sifflements dans les oreilles? Et bien vous n’êtes pas les seuls.
En effet, l’acouphène est un problème très répandu dans notre société, touchant entre 20 et 30% de la population.
   Malgré ce fait, peu de solutions sont proposées aux gens souffrant d’acouphène, ces derniers se faisant souvent dire ” d’apprendre à vivre avec… “.
   Cependant, certaines approches naturelles peuvent avoir de très bons résultats mais pour ce faire, il faut d’abord bien identifier la cause du problème car précisons le, l’acouphène est un symptôme et non une maladie.
   Tout d’abord, il existe 2 types d’acouphènes: les objectifs et les subjectifs. Dans le premier cas, les acouphènes peuvent être entendus par des personnes extérieures c’est-à-dire que le clinicien peut les entendre à l’aide d’un stéthoscope. Les causes possibles sont soient des malformations vasculaires, des contractions anormales des muscles de la sphère ORL (oto-rhino-laryngologie) ou soit des défauts structuraux de l’oreille interne.
   Quant aux acouphènes subjectifs, ils ne sont entendus que par la personne atteinte. Dans ce cas, les causes les plus communes sont des troubles au niveau de la cochlée, des dysfonctions du système nerveux central, des subluxations vertébrales cervicales ou des dysfonctions des os crâniens, en particulier des os temporaux . Ce type d’acouphène est le plus fréquent, représentant 95% des cas.
   Il est à noter que plusieurs autres causes sont possibles et que l’acouphène peut être accompagné d’une perte d’audition et être associé à différentes affections (ex : diabète, hypertension artérielle, excès de cholestérol, trouble hépatique…).
Le rôle de la chiropratique dans le traitement des acouphènes s’applique à plusieurs niveaux. Tout d’abord, votre chiropracteur s’assurera à l’aide d’ajustements vertébraux de corriger toutes subluxations vertébrales afin de permettre au système nerveux de fonctionner à 100%, libre d’interférences. Ensuite, une vérification de vos articulations temporo-mandibulaires (mâchoire) ainsi que des muscles s’y rattachant sera nécessaire et traités en cas de dysfonction.
    Comme vous pouvez le constater, il y a des solutions aux acouphènes! N’hésitez pas à consulter votre chiropracteur ou à référer vos proches qui en souffrent.
Le chiropracteur est formé pour évaluer cette condition et si la cause du problème ne fait pas partie de son champ de pratique, il saura vous diriger vers le bon professionnel.
 
    Les acouphènes perturbent la vie quotidienne des gens qui en souffrent (pertes de concentration, insomnie, nervosité, irritabilité, dépression….) et ” apprendre à vivre avec ” n’est pas une solution!